Art Paris Art Fair 2014 : Entretien avec Miguel Chevalier, artiste numérique

Projection au Grand Palais - Art Pairs Art Fair - Miguel Chevalier / Fred Arnal /Galerie Louise Alexander

Projection au Grand Palais – Art Pairs Art Fair – Miguel Chevalier / Fred Arnal /Galerie Louise Alexander

Publié sur Art Media Agency (AMA), le 23 mars 2014.

Les visiteurs d’Art Paris Art Fair vont découvrir dès mercredi 26 mars une belle surprise avant même d’accéder aux allées de la foire d’art. Tous les soirs entre 20h et minuit, Miguel Chevalier — représenté par la galerie Louise Alexander (stand E5) — transforme la façade du Grand Palais grâce à une installation lumineuse monumentale intitulée L’Origine du Monde. L’artiste, pionnier des arts virtuels et numériques, revient sur son parcours et explique sa démarche expérimentale lors d’un entretien avec Art Media Agency (AMA).

Que cache le titre de votre installation ?
L’Origine du Monde est une installation de réalité virtuelle générative et interactive qui est projetée sur toute la façade du Grand Palais. Je me suis inspiré du monde de la biologie et des micro-organismes pour imaginer des automates cellulaires qui se développent à la manière des bactéries, en se multipliant, se divisant ou en fusionnant. Cet univers en perpétuelle mutation est à mi-chemin entre l’organique et le pixellisé. C’est pourquoi j’ai choisi ce titre, L’Origine du Monde, car tout vient de là, c’est la base de la vie.

La projection est assez psychédélique…
Les couleurs peuvent devenir très saturées, très vives. Avec le jeu de courbes mouvantes et des assemblages cellulaires, ça donne un côté revival 70′s assez psychédélique, en effet. Nous arrivons dans l’ère d’un Nouveau Baroque Digital. Et puis le numérique est devenu omniprésent, c’est ce que j’appelle les nouvelles drogues digitales.

L’installation elle-même est une prouesse technique. Comment fonctionne-t-elle ?
Ce qui a été difficile, c’est de construire les deux tours qui supportent les projecteurs car nous avons peu de recul. En fait, l’installation relève de l’Art generation, c’est à dire que j’en contrôle une partie, mais le reste est aléatoire. Ce n’est pas une installation vidéo en boucle avec un début, un enchainement de séquences et une fin. C’est tout l’intérêt du digital, les œuvres sont en perpétuelle mutation. Et elles ne sont jamais achevées.

Vous travaillez aussi bien sur des micro-créations que sur des échelles monumentales. Comment en êtes-vous venu au projet Art Paris Art Fair ?
J’utilise le numérique depuis trente ans, mais j’ai toujours aimé l’art monumental, même si je crée des œuvres pour Smartphones ! J’aime jouer et travailler sur différentes échelles. En 2013, j’ai réalisé une projection sur l’Opéra de Mexico, qui a une architecture très baroque aussi. C’est la galerie Louise Alexander, avec laquelle je travaille depuis deux ans, qui m’a proposé de réfléchir à une nouvelle création pour le Grand Palais, très spectaculaire avec son architecture Napoléon III. Ça fonctionnait bien. Mais pour moi, le vrai défi est de montrer que l’art digital du XXIe siècle est urbain, on peut le donner à voir à tous.

Justement, l’art numérique n’est pas réputé pour être très accessible au grand public…
Un art nouveau est par définition toujours long à admettre. Mais les mœurs et les mentalités évoluent, les téléphones et les écrans ont envahi le quotidien des gens, le numérique est partout. Or, les artistes utilisent les moyens que leur époque met à leur disposition. A l’époque, Man Ray a réussi à imposer la photographie comme un art à part entière. Ou encore Viola avec la vidéo. Il en est de même aujourd’hui avec l’art numérique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s